Le Blog de la logistique durable

Home»Foncier»Logistique urbaine : modéliser l’implantation d’une plateforme

Logistique urbaine : modéliser l’implantation d’une plateforme

Plateforme Sogaris - Arenc / Marseille

La logistique urbaine est un véritable enjeu de développement durable compte tenu de ses impacts économiques, environnementaux et sociaux. Afin d’aider les acteurs de la logistique à trouver des solutions face à cet enjeu, le projet PLUME a été mis sur pied et financé par le Ministère de l’écologie. Les parties prenantes sont composées de l’Ecole Nationale des Mines de St Etienne, d’un cabinet spécialisé en logistique (Jonction), d’un opérateur (SOGARIS), et du Cluster Paca Logistique. Ce projet, qui s’appuie sur le cas de la ville de Marseille (plateforme SOGARIS d’Arenc), a fait l’objet d’une présentation le 29 juin dernier. Le document de présentation est à télécharger en cliquant ici.

Optimiser l’immobilier et le transport

Les rapporteurs du projet ont cherché à optimiser l’implantation d’une plateforme logistique en ville en croisant les objectifs immobiliers avec ceux des transports. Les problématiques suivantes ont été posées :
•    Combien de plateformes logistiques doivent être créées ? où doivent-elles être localisées ? et quelle doit être leur taille ?
•    Quelle flotte de véhicules doit être affectée à chaque plateforme ? comment répartir les véhicules dans les différentes zones de demande ?

Critères durables

Dans le cadre de la modélisation, 9 critères ont été retenus : 4 critères économiques (cout d’investissement et de fonctionnement de l’immobilier et du transport), 3 critères environnementaux (principalement la pollution), 2 critères sociaux (l’acceptabilité du projet).
Cette évaluation tient compte d’un contexte où le nombre d’acteurs est importants (collectivités, messageries, riverains / habitants) et où les coûts de distribution doivent être analysés finement.

A la clé, un outil logiciel de modélisation qui cartographie les zones d’implantation. Exemple à voir sur le document. Ce projet est un exemple très pertinent de collaboration entre différentes parties prenantes, qui ne l’oublions pas, est la clé de voûte du développement durable.

Leave a Comment

*