Le Blog de la logistique durable

Home»Conception»Les innovations qui pourraient changer le visage de nos villes

Les innovations qui pourraient changer le visage de nos villes

L’urbanisation est au cœur des enjeux des logisticiens, constructeurs, promoteurs, etc. Chacun a sa propre vision de l’avenir et des solutions à apporter pour relever le défi de la ville durable. Revue des dernières idées prospectives.

Eiffage1

L’impact de l’imprimante 3D

Le groupe dédié à la prospective de DHL a dévoilé au DHL Innovation Day 2013 sa vision de l’avenir. L’émergence de l’imprimante 3D est perçue comme une innovation qui va bouleverser la logistique. A l’aide de ces imprimantes, chacun pourra réaliser ses objets à partir de fichiers ou d’images 3D collectés sur Internet. Les flux de produits seront profondément modifiés, avec des coupes franches sur l’approvisionnement de familles de produits basiques. DHL mesure encore difficilement les changements à venir mais reste convaincu qu’ils seront majeurs.

Les armoires sécurisées

DHL voit aussi le développement de « casiers sécurisés », dont 2500 équipent les villes en Allemagne. Ces armoires électroniques (ParkStation) permettent l’envoi et la réception de colis. Objectif : que 90 % de la population urbaine accède à ces points de dépôts sécurisés en moins de 10 minutes. Une alternative aux points relais, particulièrement adaptés au e-commerce.

Le duo hubs multimodaux / halles universelles

Eiffage a créé dès 2007 son propre laboratoire de recherche et de prospective en développement urbain durable baptisé «Phosphore». A l’occasion de la semaine du développement durable 2013, le laboratoire d’Eiffage et ses partenaires Dassault Systèmes et POMA, ont livré leur vision innovante de la ville durable à l’horizon 2030.
Pour une éco-mobilité douce, les villes seraient équipées en périphérie de hubs multimodaux permettant de filtrer les flux entrants : aires de parking pour véhicules polluants, relais avec une offre de transports doux. Puis maillage des centres urbains avec des halles universelles : des équipements multifonctionnels qui agissent comme des relais locaux, accessibles à moins de 5 minutes à pieds. Un schéma très proche de ce qui est préconisé actuellement par les acteurs de la logistique pour les flux de marchandises.

Solidarité Energétique ®

Parmi les autres idées du groupe Phosphore, la Solidarité Energétique® des bâtiments est particulièrement intéressante. Il s’agit de mutualiser les dispositifs de production d’énergies renouvelables entre les immeubles neufs et les bâtiments anciens, dont le potentiel de rénovation est épuisé. Ce concept a été mis en œuvre dans le Nord de l’Europe, la chaleur récupérée dans les stations de métro permettant de chauffer des bâtiments voisins. Un levier peut-être à activer pour convaincre les collectivités d’intégrer des hubs logistiques performants au centre des villes ?

Le ciel, nouvel espace pour les transports ?

dirigeableEt si la solution pour le transport était au dessus de nos têtes. Le transport routier est congestionné, partons à la conquête du ciel !

Poma, l’un des leaders mondiaux du transport par câble, imagine des relais de transports par télécabines, comme à Grenoble par exemple.

Et pourquoi pas des dirigeables, pour sillonner nos villes et livrer des marchandises ? Un retour au début du XXème siècle version moderne. C’est l’objectif de Voliris, qui travaille sur un programme baptisé DGV2, pour Dirigeable Grande Vitesse et Géométrie Variable. Le premier prototype devrait être capable de transporter un container de 32 tonnes. On imaginerait alors des unités logistiques pour occuper les toits des immeubles.

Et vous, comment imaginez-vous la logistique dans ville de demain ?

Pour en savoir plus :
– L’article de supply chain magazine dédié à la prospective de DHL
Le dossier de presse d’Eiffage
– le site « Phosphore »
L’article sur les dirigeables pour le fret

Source et Photo : Eiffage / le Moniteur / Voliris

Leave a Comment

*