Le Blog de la logistique durable

Home»Exploitation»Le delivery crowdsourcing : la livraison C to C

Le delivery crowdsourcing : la livraison C to C

Ecouter et anticiper les comportements des consommateurs et des citoyens est une mission essentielle assurée par les architectes pour aménager la ville et bâtir les bâtiments de demain. L’explosion du e-commerce chamboule le paysage de la logistique, notamment l’approche du dernier km. Pour relever ce défi, les commerçants cherchent de nouvelles solutions et testent à présent la livraison opérée par les particuliers : le delivery crowdsourcing.

 

Pourquoi développer la livraison collaborative ?

L’e-consommateur devient de plus en plus exigeant : il désire des horaires de livraison décalés, de plus en plus tardifs, des délais de plus en plus courts et bien sûr à un prix réduit voire nul.

Le delivery crowdsourcing, comment ça marche ?

La livraison par la foule, ou delivery crowdsourcing, revient à confier aux consommateurs présents sur le lieu de vente (en magasin) les produits à livrer à leurs voisins. En contrepartie, les livreurs-consommateurs bénéficient de réductions sur leurs achats. Ce concept est étendu à la livraison par les particuliers.

Une dynamique aux Etats-Unis

La chaine de distribution Walmart a réalisé un test de livraison collaborative auprès de 25 magasins et doit encore lever les freins règlementaires liés à cette activité. D’autres expériences sont soutenues par des start-up comme Postmates ou Zipments qui proposent aux particuliers de livrer des produits avec leurs propres moyens de transport.

Des expériences en Europe

DHL s’intéresse également au sujet et travaille avec l’université de Potsdam pour mutualiser les trajets des particuliers avec des livraisons : c’est le projet  » Bring.Buddy « . L’application « Myways » permet de mettre en relation les livreurs et les internautes pour fixer des RDV de livraison.
La France n’est pas en reste : la start-up colisvoiturage.fr a vu le jour et un hypermarché en Bretagne a réalisé une expérience similaire à celle de Walmart avec une remise de 3€ pour le livreur.
Enfin, en Suisse, Bringbee développe la livraison collaborative couronnée de premiers succès : un partenariat avec IKEA et 1500 livreurs particuliers.

Une source d’inspiration

Qu’il s’agisse de livraison, de financement, de consommation, les business collaboratifs présentent généralement tous les mêmes promesses : des coûts réduits, davantage de lien social et un impact environnemental moindre. Ils reposent sur les nouvelles technologies pour la mise en relation mais leur développement est pénalisé par des vides juridiques.
Ces expériences portent des innovations intéressantes dont la logistique pourrait s’inspirer pour construire les modèles de demain.

Pour lire l’intégralité de l’article de Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine et e-commerce, cliquer ici

Crédit Photo : Zipments

2 Responses to “Le delivery crowdsourcing : la livraison C to C”

By Libeskind - 25 avril 2014 -

Merci de m’avoir cité dans l’article !

[…] a le vent en poupe, il est social, économique et environnemental selon ses protagonistes (voir article). Mais en revoyant en profondeur le modèle économique des entreprises en place, les dents […]

Leave a Comment

*