Le Blog de la logistique durable

Home»Conception»Immobilier logistique : la certification HQE indispensable ?

Immobilier logistique : la certification HQE indispensable ?

SUPPLY CHAIN MAGAZINE de septembre dernier a consacré un dossier complet sur la certification HQE des bâtiments logistiques. L’article dresse un état des lieux de la certification et donne la parole aux parties prenantes (architectes, Afilog, promoteurs, etc.).

Prime au label local

Parmi les pléthoriques labels environnementaux français (BBC) et étrangers (LEED, BREEAM, etc.), la certification HQE semble s’imposer en France sur les bâtiments logistiques. S’il existe une initiative pour rapprocher les indices des référentiels internationaux, elle ne semble pas déboucher sur une certification universelle.

HQE amenée à évoluer

Les attentes d’évolution de l’HQE portent principalement sur la création d’un référentiel « exploitation » spécifique à la logistique, et dans une moindre mesure à la retouche de certaines exigences. Des lacunes sont aussi montrées du doigt : lourdeur administrative, surcoût de la construction (de 2 à 10%), coût de certification, ROI peu probant à court et moyen terme en fonction des cibles. Des points faibles qui constituent de véritables freins pour certains qui préfèrent intégrer leur bâtiment dans leur démarche RSE.

HQE incontournable à terme

La certification HQE offre des avantages : au-delà de l’aspect marketing, elle permet d’orienter les efforts d’économies d’énergies. Surtout, lorsque la démarche est prise très en amont, le surcoût demeure très faible pour des résultats à priori intéressants. La certification HQE préparerait également les bâtiments aux contraintes réglementaires qui risquent de s’intensifier à l’avenir.
C’est pourquoi certains voient cette certification devenir un standard à moyen terme, garante d’un bâtiment économe et valorisable aussi bien au niveau patrimonial que dans une future comptabilité CO2.

Lire l’article complet : Supply Chain Magazine N°47

Philippe Gallois

Leave a Comment

*