Le Blog de la logistique durable

Home»Conception»Comment communiquer sur le lancement d’un entrepôt ?

Comment communiquer sur le lancement d’un entrepôt ?

La construction d’un nouveau bâtiment est une occasion de communiquer pour valoriser son savoir-faire mais également celui de ses partenaires. Dans la palette des outils de communication, la création d’un site dédié au bâtiment offre de nombreux avantages. Coup de projecteur sur les outils d’Elcimaï et de Gazeley.

Elcimaï et l’entrepôt Wicona

L’initiative d’Elcimaï pour le projet Wicona est intéressante. Le site elcimaipourwicona.fr présente certaines étapes du chantier avec des illustrations photos et vidéos. De plus, des interviews de partenaires viennent enrichir la description du projet, ce qui est plutôt novateur. Enfin, le site centralise l’actualité du projet ainsi que l’activité presse.

Gazeley et le GPark Blue planet

Gazeley a livré en décembre 2008 (vallée du Chatterley, Angleterre) une plateforme répondant à des exigences environnementales très élevées : certification BREEAM avec un niveau Excellent (score de 82%) et Carbone Neutre.
L’implantation de ce bâtiment est également remarquable puisqu’elle a un objectif social élevé (création de 4000 emplois).
Pour valoriser ce projet (et le vendre), Gazeley a réalisé un site « promotionnel » : gpark-blueplanet.com. Le site présente les spécifications techniques (accompagnées de documentations), les objectifs environnementaux, les récompenses obtenues, avec de nombreuses illustrations. Le tout pour promouvoir ce concept de bâtiment « green ».

Aller plus loin

Ces deux initiatives sont assez différentes et complémentaires :

  • Elcimaï promeut un projet global avec la présentation de certaines étapes de chantier et l’ouverture aux partenaires,
  • Gazeley valorise davantage l’aspect technique et le résultat obtenu.

Un projet de construction orienté développement durable est une opportunité de se rapprocher de ses parties prenantes, d’être plus transparent sur les objectifs et sur les résultats afin de les traduire en «bonnes pratiques». Elcimaï et Gazeley ont proposé chacun leur voie. D’autres restent à explorer, en accentuant par exemple le volet collaboratif avec les partenaires. Un challenge passionnant à relever.

Leave a Comment

*