Rubrique : Conception

Home»Archive by Category "Conception" (Page 11)

Les grands enjeux de la logistique urbaine

Bruno Laubard et Gérard Lissourgues, élus de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, sont les auteurs du rapport intitulé « la logistique urbaine, fonction vitale pour la métropole parisienne ».
Selon eux, la logistique urbaine est à reconquérir suite à plus de 30 ans d’éloignement des centres de vie et de consommation. Une distance accrue, à laquelle s’ajoutent la densité et la congestion des agglomérations, et le coût du « dernier kilomètre » s’envole : de 20% à 40 % du total de la chaîne. Dans ce contexte, les marges d’optimisation sont réalisables et  intéressantes.

6 objectifs accompagnés de 28 préconisations
1 :  Mener une politique volontariste de préservation et d’acquisition de foncier pour les activités logistiques
2 ::  Favoriser le développement d’un immobilier logistique de nouvelle génération
3 : Rendre plus vertueux et plus pratique le système réglementaire des livraisons
4 : Encourager les modes alternatifs à la route : le ferroviaire et le fluvial
5 : Améliorer l’efficience du dernier maillon en promouvant de nouveaux modes d’organisation
6 : Faire naître une gouvernance globale et souple

Au final, les auteurs du rapport dessinent le contour d’une logistique intégrée aux centres urbains qui s’appuierait sur des bâtiments en harmonie avec leur environnement et sur des modes de transports doux. Ils appellent de leurs vœux une nouvelle gouvernance pour initier des modes d’organisation innovants.

Pour consulter l’étude complète et la synthèse : etudes.ccip.fr

Voir aussi :

L’enquête menée par la Mairie de Paris, LET, PIPAME, Certu et la synthèse publiée par Rungis International ici

l’article « 4 orientations d’avenir pour l’immobilier logistique » en cliquant ici

Développer le potentiel des voies d’eau en milieu urbain

Les ports et fleuves présentent de nombreux atouts en matière de logistique durable. C’est ce que démontre la ville de Bruxelles. En effet, une étude a démontré que le recours à la voie d’eau a permis de désengorger les routes de quelques 700.000 poids lourds, soit une économie de 27,5 millions d’euros en coûts externes (ainsi qu’une réduction des émissions de CO2 entre 32.600 et 51.500 tonnes).

La ville a su concilier usages urbains et portuaires, grâce à un Programme d’intégration urbaine. Le lancement du centre logistique de nouvelle génération, le Brussels International Logistics Centre (BILC), illustre cet enjeu d’intégration et de modernité. Ce projet s’inscrit dans un programme plus vaste d’implantation de plates-formes logistiques. A la clé, des emplois mais aussi le développement de transports par barges.
Enfin, d’autres projets ont vu le jour : développement d’une base nautique, projet de « maison du port », renforcement des activités « passagers », embellissement des espaces publics et création d’événements pour réconcilier les habitants avec cet espace urbain et portuaire.

Pour en savoir plus et voir les illustrations du projet : cliquer ici

Décalé et futuriste : le transport par « cellule individuelle »

Dave Owsen propose une vision futuriste du transport au sein des villes. Le projet repense les déplacements avec une infrastructure fixe et des cellules individuelles naviguant sur le réseau. Destinées en priorité aux passagers, les « cellules » permettraient également d’approvisionner les commerçants en milieu urbain. La taille des cellules (comme celle des portes) est étudiée pour un transfert avec des containers classiques.

Pour en savoir plus : cliquer ici

En bref : l’environnement privilégié pour la plate-forme de Boulanger

La nouvelle plate-forme de Boulanger à Graveson, près d’Avignon, s’étend sur 36.000 m2. Les architectes ont bâti ce projet sur 3 axes : sécurité, environnement et conditions de travail.

L’axe environnemental retient l’attention : structure du bâtiment réalisée en poutre bois en lamellé collé, plafonds essentiellement de laine minérale, éclairage T5 (homogène, confortable et économe), moquettes avec un fil recyclable à 80%,  WC à débit d’eau restreint, et enfin tri des déchets.

Pour en savoir plus : cliquer ici

En bref : la nouvelle plate-forme durable de Botanic

Botanic, acteur engagé dans le développement durable, décline son positionnement avec une nouvelle plate-forme logistique. Les efforts environnementaux portent sur plusieurs axes :

  • foncier : localisation géographique permettant à l’enseigne de réduire son empreinte écologique ;
  • conception : climatisation avec technologie alternative, chauffage radiant, isolation renforcée ;
  • construction : réutilisation totale de la terre, préservation des haies existantes.

Pour en savoir plus, cliquer ici

Le froid : défi de l’entrepôt de Pierrefonds (La Réunion)

A proximité de l’aéroport de Pierrefonds (La Réunion), Logistisud lance une plateforme multi-produits et multi-clients. Le parc logistique de 9 hectares accueille un premier bâtiment réservé au stockage de produits congelés et frais. L’entrepôt de 9800 m² se compose deux salles (6 000 m² et 3 800 m²), pour une hauteur de 12 mètres.

La première salle est plongée constamment dans une température n’excédant pas les -20° C. Dans ces conditions de froid particulières, l’automatisation des racks a été mise en œuvre. Le stockage a été optimisé (12 000 palettes) tout comme l’accès aux produits.
L’autre salle, destinée à recueillir les produits frais, oscille à des températures de 0°C à 10°C.
Par ailleurs, la sécurité a été minutieusement étudiée : très nombreuses cellules infrarouges pour détecter tout mouvement, caméras de vidéo surveillance, systèmes anti-incendie à la pointe de la modernité. Les employés bénéficient également de mesures de sécurité : ils sont reliés entre eux grâce à des micro-casques.

Pour en savoir plus : cliquer ici