Le Blog de la logistique durable

Home»Conception»Accorder logisticiens et collectivités pour l’essor de la logistique urbaine

Accorder logisticiens et collectivités pour l’essor de la logistique urbaine

La logistique urbaine a de nouveau attiré l’attention ce dernier mois. Immobilier et transport sont appelés à muer, mais comment ?

Hôtel Logistique – Sogaris

Nouer un lien entre logisticiens et collectivités

C’est dit : l’avenir de la logistique urbaine passera par les hôtels logistiques ou les Espaces Logistiques Urbains (ELU). Encore faudrait-il que les collectivités allouent du foncier à cette activité et que les règlementations différentes selon les communes s’uniformisent. Un constat sans détours livré par Claude Samson (président d’Afilog) au salon Spilog à Lyon.

Il faut dire que la mise au diapason entre les collectivités et les logisticiens n’est pas naturelle. En cause, les programmes d’aménagement portent sur 10, 15 ou 20 ans alors que le très court terme prévaut en logistique, souligne Christophe Ripert (Sogaris) dans le Nouvel Economiste.fr. Il faut donc mener un important travail d’explications et être transparent pour implanter un bâtiment logistique en ville.

Au final, Jean-Louis Lazuech (Prologis) estime dans le Nouvel Economiste.fr que chacun y trouve son compte, notamment les collectivités : revitalisation de zones industrielles désuètes (et souvent polluées), création d’emplois et perception de recettes fiscales.

L’exemple de Distripolis et la Communauté urbaine de Strasbourg illustre plutôt bien ces propos. Retrouvez leur retour d’expérience présenté lors du colloque sur la logistique urbaine à Nantes et d’autres présentations sur le transport urbain en cliquant ici.

Davantage de détails dans l’article du Nouvel Economiste, Le tout-en-un

Et bien sûr pour être complet sur le sujet, tous nos articles sur la logistique urbaine

Leave a Comment

*